Numéro 30

Lire l’éditorial du numéro 30

DOSSIER

Préhistoireentretien avec Marylène Patou-Mathis
La territorialisation de l’espace se fit progressivement, passé le dernier âge glaciaire, lorsque l’homme chasseur-cueilleur a domestiqué les plantes et les animaux, passant d’une économie de prédation à une économie de production.
Langues et territoire : une relation complexeentretien avec Claude Hagège
L’expérience prouve que ce sont les langues qui donnent au territoire une réalité et que c’est à travers elles que les nations se revendiquent. À travers divers exemples historiques, le linguiste Claude Hagège revient sur cette corrélation complexe.
Le Tour de France, témoignage de l’unité et de l’intégrité de la nation
Pierre Boisard
Le Tour de France évoque aujourd’hui pour des millions de personnes une course cycliste. Pourtant, ce tour, né en 1903, a été précédé par d’autres tours nationaux dont il a repris à sa manière les principaux objectifs : l’affirmation de l’unité et de l’intégrité du pays.
L’histoire et le territoireJean-Pierre Rioux
On observe chez les historiens une certaine réticence devant tout usage abusif du terme de territoire. Après tout, un seul grand parmi eux, Emmanuel Le Roy Ladurie, l’a utilisé, et encore au sens figuré, pour titrer un recueil d’articles. Surtout, le mot même de « territoire » n’a jamais eu en histoire la vertu géographique, ethnographique ou militaire que nous lui prêtons aujourd’hui.
Les territorialités, nouvelles frontières des sociétésArmel Huet
Aujourd’hui, la majorité des Français occupe au quotidien plusieurs lieux et s’insèrent dans des milieux sociaux divers, chacun déterminant des temporalités et des histoires différentes. Ce sont les conditions des nouvelles frontières de l’histoire des hommes. Nulle réflexion sur les territoires ne peut ignorer ces nouvelles réalités des sociétés.
L’aménagement du territoire aujourd’huiJean-Luc Bœuf
Une nouvelle carte administrative de la France se dessine après des décennies de stabilité. La fin du modèle régalien tout-puissant qui conduit à l’émergence d’un autre modèle, porté par les collectivités locales, et rend nécessaire un renouvellement de la gouvernance des territoires.
Territoire, citoyenneté et processus de financiarisation
John Christopher Barry
Dans nos démocraties, l’inscription dans un territoire est nécessaire à l’exercice de la citoyenneté. Mais que deviennent les affaires communes dont le citoyen territorialisé devait avoir la charge, les droits et les obligations à l’ère d’une économie politique transnationale ?
Israël et la PalestineDominique Bourel
L’un des aspects du conflit au Moyen-Orient est la question du territoire. Une terre trop promise mais jamais en paix. Face à des instruments d’analyses conceptuelles inadaptés, peut-être faut-il reprendre la question « par le bas », pour ménager niches et espaces afin d’éviter une catastrophe.
Frontières et territoires, un complexe européen originalMichel Foucher
Quelles sont les limites de l’Union européenne ? Ses États membres ne trouvent d’accord ni sur leur fixation ni sur le statut des États voisins. Une indétermination facteur d’incertitude (comment bâtir une politique extérieure si on ignore où commence le dehors ?) et invitation à prendre parti (sans doute à la faveur de la crise russo-ukrainienne, qui est d’abord une querelle de frontières).
L’État de la cité du Vatican : un territoirePhilippe Levillain
Comment définir le Vatican, ce territoire aux frontières symboliques, au statut de cité-État, cette capitale sans pouvoirs autres que spirituels, cet État intégré à un autre État avec un chef dont le pouvoir rayonne au-delà de son « territoire » plus que n’importe quel chef d’État au monde ?
Du contrôle de zone. Apollinaire et les robotsHervé Pierre
« Zone » un mot fourre-tout ? À suivre un parcours où s’éclairent mutuellement un sens propre d’« espace en marge » et un sens figuré de « monde marginal », se dégagent les caractéristiques propres d’un territoire original, un espace intermédiaire, instable et dynamique. Au tacticien d’envisager son contrôle dans une dimension non exclusivement mécaniste.
L’armée de terre, le territoire et la sécurité des françaisJean-Pierre Bosser
Depuis les attentats de janvier 2015 et la décision du président de la République de prolonger la mission de protection du territoire national par les armées, l’armée de terre est redevenue indispensable pour protéger les Français et tout ce qui fait l’essence de la nation, un élément fondamental de la cohésion nationale.
Gendarmerie et territoire(s) Florence Guillaume
Pour garantir la sécurité des personnes et des biens sur le territoire français, la gendarmerie nationale s’appuie sur trois mille deux cents brigades. Un maillage indispensable qui permet des réponses de proximité tout en garantissant une rapide montée en puissance face à l’événement. Mais qui doit être réinventé.
Territorialisation des mers et des océans : entre mythes et réalités
Jérémy Drisch
Les discours et les actions médiatiques de certains États doivent-ils faire craindre une appropriation juridique et physique des espaces maritimes sur lesquels on apposerait des « barbelés » au détriment du principe de liberté de navigation et dont le droit de la mer serait un outil ?
Cyberespace et dynamique des frontièresOlivier Kempf
Le cyberespace a toutes les apparences d’un espace sans frontières, abaissant la souveraineté des États. Toutefois, les évolutions récentes laissent voir des tentatives pour réinstaller une certaine souveraineté dans un processus général de balkanisation du cyberespace.

Cette entrée a été publiée dans La revue. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.