Vincent Desportes

Saint-Cyrien de la promotion « De Linarès » (1972-1974), issu de l’arme blindĂ©e cavalerie, le gĂ©nĂ©ral de division (2S) Vincent Desportes a alternĂ© affectations en unitĂ©s de combat, en Ă©tats-majors et diverses activitĂ©s opĂ©rationnelles. IngĂ©nieur, titulaire d’un diplĂ´me d’études approfondies (dea) de sociologie, d’un diplĂ´me d’études supĂ©rieures spĂ©cialisĂ©es (dess) d’administration des entreprises (caae), docteur en histoire, il est aussi brevetĂ© de l’École supĂ©rieure de guerre et diplĂ´mĂ© de l’United States Army War College. AttachĂ© militaire près de l’ambassade de France aux États-Unis puis conseiller dĂ©fense du secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la dĂ©fense nationale (sgdn), il fut ensuite directeur du Centre de doctrine et d’emploi des forces (cdef) jusqu’en juillet 2008, puis du Collège interarmĂ©es de dĂ©fense (cid) de 2008 Ă  l’étĂ© 2010. Il est aujourd’hui professeur des universitĂ©s associĂ© Ă  Sciences Po et enseigne la stratĂ©gie Ă  l’École des hautes Ă©tudes commerciales de Paris (hec). Il dirige Ă©galement la collection « La pensĂ©e stratĂ©gique » aux Ă©ditions Nuvis ; il a publiĂ© de nombreux officiers. Son dernier ouvrage : La Dernière Bataille de France (Gallimard, 2015), Grand Prix 2016 de l’AcadĂ©mie française.