Bertrand Cavalier

A sa sortie de l’école spĂ©ciale militaire de Saint-Cyr, en 1978, le colonel Cavallier alterne les postes en gendarmerie mobile, en Ă©cole (officier instructeur Ă  l’esm) et en gendarmerie dĂ©partementale. BrevetĂ© de l’enseignement militaire supĂ©rieur en 1993, il commande successivement de 1993 Ă  1996 le groupement de gendarmerie mobile 2/II de Mont-de-Marsan et, de 1996 Ă  1998, le groupement de gendarmerie dĂ©partementale des PyrĂ©nĂ©es-Orientales, puis rejoint la LĂ©gion de gendarmerie de Corse. En 1999, il est affectĂ© au sein de la direction gĂ©nĂ©rale de la gendarmerie nationale en qualitĂ© de chef du bureau dĂ©fense ; dans cette fonction, il contribue notamment Ă  l’élaboration des concepts de gestion de crise de l’Union europĂ©enne dans le cadre de la PESD, et en particulier aux travaux relatifs aux capacitĂ©s de police. Il exerce depuis 2002 le commandement du Centre national d’entraĂ®nement des forces de gendarmerie (CNEFG) Ă  Saint-Astier. Il a effectuĂ© des missions au Cambodge, en Bosnie-HerzĂ©govine, et participe depuis quatre ans en tant qu’expert europĂ©en Ă  la conduite des programmes Phare au profit de la gendarmerie roumaine. Le Colonel Cavallier est membre fondateur du Centre de Droit PĂ©nal International et d’Analyse des Conflits de l’UniversitĂ© des sciences sociales de Toulouse.